AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
N'OUBLIEZ PAS DE FAIRE RECENSER VOTRE AVATAR !
AIDEZ NOUS À FAIRE CONNAÎTRE LE FORUM
FAÎTES REMONTER NOTRE SUJET SUR PRD !

Partagez|

Les Hunger Games.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Capitole

capitole
avatar


Messages : 54
Tesserae : 0
Arrivé(e) le : 26/06/2012

MessageSujet: Les Hunger Games. Dim 8 Juil - 16:52


Les Hunger Games.




    Extrait du Traité de Trahison
En réponse à la rébellion, chaque district offrira un garçon et une fille âgés de 12 à 18 ans, lors de la « Moisson ». Ces « Offrandes » seront livrées et gardées au Capitole, puis transférées dans une arène publique où elles se battront à mort, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. A partir de ce jour et à jamais, ces reconstitutions de l'Histoire, seront connues sous le nom des « Jeux de la Faim ».
Les Hunger Games eurent jusqu'à aujourd'hui soixante-quinze éditions. Soixante-quinze saisons à voir des enfants âgés de 12 à 18 ans s'entretuer jusqu'au dernier, sous le feu des caméras, pour payer le prix de la révolte passée et pour le divertissement des habitants du Capitole. Aujourd'hui, les jeux semblent vivre leurs derniers jours, pourtant, des générations entières d'habitants de Panem ont encore dans leurs mémoires les moissons, le déroulement des jeux, les scènes de morts, l'annonce des vainqueurs,... tout ce qui faisait les jeux. Son lexique, sa chronologie, ses règles...



Dernière édition par Capitole le Dim 8 Juil - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunger-games.1fr1.net
Capitole

capitole
avatar


Messages : 54
Tesserae : 0
Arrivé(e) le : 26/06/2012

MessageSujet: Re: Les Hunger Games. Dim 8 Juil - 17:02


Le déroulement des Jeux.




I. La Moisson
    La Moisson est craint par tous les enfants qui ne sont pas prêts pour les Jeux. Qu'ils soient riches ou pauvres... Pour les pauvres peut-être un peu plus d'ailleurs, en raison du grand nombre de fois où leur nom est inscrit. Pendant la moisson, les deux tributs de chaque districts sont sélectionnés. Leur nom est pioché ou ils se portent volontaires à la place des enfants piochés. Le déroulement du jour de la Moisson est toujours le même. Les potentiels tributs ont la matinée pour se préparer. L'après-midi, tous les habitants des districts, sans exception, doivent se rendre sur leur grande place. Les enfants sont rangés par sexe et par âge, les adultes et enfants non éligibles sont regroupés autour. Sur la scène, face aux enfants éligibles, on retrouve le Maire du district, l'envoyé du Capitole et les précédents vainqueurs encore en vie. On passe un film sur la première rébellion, la victoire du Capitole et la création des Hunger Games. Les deux tributs du district sont ensuite moissonnés, le Maire lit le Traité de Trahison et les deux tributs sont conduits dans des pièces séparées où ils recevront pendant une heure la visite de leurs proches pour les adieux. Hormis cette dernière partie de la journée, tout est retransmit à la télévision et le soir-même, un résumé de la journée dans tous les districts est présenté à la télévision. Le jour de la Moisson se termine dans le train pour les tributs. Accompagnés de leur mentor et de l'envoyé du Capitole, ils partent en direction de celui-ci. Dans les districts, les familles pour lesquelles aucun enfant n'a été sélectionné fêtent la fin de la moisson. Pour les familles en deuil, en revanche, les volets se ferment, chacun dîne en silence, se préparant aux jours sombres qui suivront. Il n'y a que dans les familles de carrières qu'on voit parfois les familles se joindre à la fête, heureux de savoir que leur enfant portera l'honneur de la famille et du district à travers les Jeux.

II. La présentation des tributs
    Le lendemain de l'arrivée des derniers tributs au Capitole, ils sont tous présentés au monde. Debout sur des chars tirés par des chevaux si bien entraînés qu'ils n'ont même pas besoin d'être guidés, habillés par les costumes créés par leurs stylistes, les tributs défilent avant d'écouter le discours du Président. La cérémonie de présentation des tributs est évidemment diffusée à la télévision et comme tout ce qui suivra, tous les habitants de Panem sont tenus d'y assister. C'est la première fois que les tributs se retrouvent face à un public, composé des mentors, ainsi que d'invités du président et des sponsors, triés sur le volet. C'est le moment où les premiers tributs se détachent du lot, où les premières impressions peuvent se faire, un moment à ne pas négliger.

III. Le centre d'entraînement
    La vie des tributs au centre d'entraînement dure une semaine à compter du jour de la présentation. Établis à l'étage réservé à leur district, ils ne sortiront plus du bâtiment, jusqu'à leur départ pour l'arène. Dans leurs quartiers, ils vivent avec leur mentor, leur envoyé du Capitole, leur styliste et leurs préparateurs. Le centre d'entraînement en lui-même est situé au sous-sol du bâtiment et se compose d'une immense salle avec tout le matériel nécessaire pour apprendre diverses techniques de combats, d'utilisation d'armes et de survies. Le planning de chaque journée est centrée autour des entraînements obligatoires pour tous les tributs et les séances de préparations avec les mentors. Suivant ces derniers, l'entraînement peut se faire à deux, séparément ou au choix. Quelques ateliers spécifiques sont obligatoires, le reste de l'entraînement est libre, laissé au bon vouloir des tributs et/ou de leur mentor. Des entraîneurs qualifiés dans chaque domaine sont placés sur les différents ateliers afin d'aider les tributs à apprendre un maximum de choses pour l'arène.

IV. Les sessions privées avec les Juges
    Les sessions privées avec les juges ont lieu la veille des interviews. Chaque tribut passe devant les juges, du premier ou douzième districts afin de leur présenter ses habitudes en combat, en survie ou dans tous autres domaines qui leur seront utiles dans l'arène. Les juges délibèrent ensuite sur une note allant de 0 à 12, déterminant la dangerosité du tribut et ses chances de s'en sortir dans l'arène. Les notes sont rendus le soir... ou le lendemain en début de journée quand ils n'arrivent pas à se mettre d'accord et les tributs les découvrent en même temps que le public.

V. Les interviews publiques
    C'est la première fois que les tributs parlent en public. La première fois qu'ils peuvent vraiment se montrer. Ils ont trois minutes. Trois courtes, mais décisives minutes, pour parler d'eux, attirer la sympathie, jouer de leurs atouts physiques et intellectuels, afin d'attirer les derniers sponsors récalcitrants. Heureusement, ils peuvent compter sur le présentateurs de ses quarante dernières années de Hunger Games. Caesar Flickerman pour les mettre à l'aise et montrer leur meilleur profil. Une règle d'or, parler d'eux, attirer les foules et ne jamais, jamais parler des sessions privées, qui doivent en n'importe quelles circonstances rester secrètes.

VI. Les Jeux dans l'arène
    Le lendemain des interviews arrive le moment fatidique du départ pour l'arène. Pendant le trajet qui amène les vingt-quatre tributs vers celle-ci, des employés du Capitole implantent un émetteur dans le bras des candidats. Cet émetteur permettra aux Juges de savoir à tout instant où se trouvent chaque tribut, afin de mieux orienter les Jeux. L'implant permet aussi de mesurer en temps réel l'état de santé des participants afin d'établir les probabilités de survie de chacun et d'annoncer à coup sûr le décès ou non de l'un d'entre eux.
    Arrivés à destination, les tributs sont à nouveau séparés et conduit dans leur salle de préparation, où leur styliste les attend pour les aider à se préparer. Ils se placent ensuite dans des tubes de verre qui les amènent en haut, sur l'arène. Pendant soixante secondes, temps du décompte avant le début des Jeux, aucun tribut ne doit descendre de sa plateforme. Des mines sont installées tout autour de celle-ci et ne se désactivent qu'au top départ lancé par Caesar Flickerman. Ensuite, les Jeux commencent et les stratégies divergent.
    Pendant les Jeux, chaque mort (hormis pendant le bain de sang de la corne d'abondance) est signalée par un coup de canon. A la nuit tombée, l'hymne de Panem retentit et dans le ciel s'affiche le sceau du Capitole. Les visages et les districts d'origine des morts de la journée sont affichés, donnant pour la première fois aux tributs une idée précise des morts de la journée et le nombre de survivants qu'il leur reste encore à affronter.

VII. La victoire
    La victoire d'un tribut, qui devient alors un vainqueur, n'a lieu que lorsque le dernier de ses adversaires est éliminé. Le désigné est emmené par un hovercraft, ses blessures seront soignés, ses cicatrices effacées, son corps hydraté et nourrit. Les Hunger Games s'achèvent par la cérémonie de la victoire durant laquelle le Président couronne le nouveau vainqueur, réitère les raisons de tels Jeux et loue la bravoure du vainqueur. Puis le vainqueur peut enfin rentrer chez lui, où il déménagera pour rejoindre le village des vainqueurs avec sa famille, s'il le désire, obtenant toutes les richesses qu'il ne pouvait pas même espérer dans sa vie.

VIII. La tournée des vainqueurs
    La tournée des vainqueurs a lieu l'année suivante, quelques semaines seulement avant la Moisson des jeux à venir. Le vainqueur, accompagné de son représentant du Capitole et de son mentor, fait le tour des districts, rencontre les maires, les habitants et surtout les familles de tributs morts pendant ses Jeux. La tournée se termine par le Capitole et un grand repas chez le Président. Là encore, le vainqueur se doit de faire bonne figure, de plaire aux hauts placés.

Et après ?
    Après les Jeux et malgré le fait que les vainqueurs soient alors à l'abri de toute pioche lors des futures Moissons, comme à l'abri du besoin, ils ne sont jamais totalement libérés de l'emprise du Capitole. Contraint d'assister tous les ans aux Moissons, aux Jeux et à la mort des tributs,... pour les plus chanceux. Les autres, deviennent mentors et doivent en plus de ça assumer le fait d'être parfois le dernier espoir de leurs tributs. Pour la majorité, apprendre que le Capitole a tous les pouvoirs sur eux se solde par des drames. Certains vainqueurs sont contraints de se prostituer à de riches habitants du Capitole, d'autres découvrent un beau matin que tous leurs proches ont été tués, pour les punir d'un affront fait au dirigeants de Panem et des Jeux. Peu de vainqueurs peuvent se targuer d'avoir une vie vraiment tranquille, des carrières presque exclusivement et le plus souvent, tous ont conscience que le moment venu, un enfant de leurs proches, voir le leur, sera tiré au sort lors de la Moisson.



Dernière édition par Capitole le Dim 8 Juil - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunger-games.1fr1.net
Capitole

capitole
avatar


Messages : 54
Tesserae : 0
Arrivé(e) le : 26/06/2012

MessageSujet: Re: Les Hunger Games. Dim 8 Juil - 17:05


Les règles des Jeux.




1. À chaque édition, vingt-quatre tributs seront prélevés parmi les douze districts qui se sont révoltés durant la rébellion. Ces tributs, un garçon et une fille, seront prélevés parmi les jeunes âgés de 12 à 18 ans et aucun individu de la population en âge d'éligibilité ne pourra se soustraire à la pioche de la Moisson.

2. Lors de la Moisson, les moissonnés pourront être remplacés par un volontaire, à condition que celui-ci soit en âge éligible et du même sexe. Après cela, les moissonnés ne pourront en aucun cas être remplacés.

3. Pendant la semaine précédent les Jeux, les tributs ne pourront en aucune façon quitter le Centre d'Entraînement, tous leurs besoins y étant satisfaits.

4. Afin d'éviter tout risque de blessure et autres désagréments, les tributs n'auront jamais le droit de s'affronter pendant la semaine au Centre. Ils ne pourront affronter que des formateurs. Tout tribut prit en train de se battre se verra sanctionné.

5. Dans l'arène, tous les coups sont permis, le but étant qu'un seul tribut survive à la fin.

6. Le vainqueur des Hunger Games ira vivre dans le village des vainqueurs de son district, il recevra plus de nourritures et de richesses qu'on peut en espérer au cours de toute une vie. En contrepartie, il devra s'acquitter des responsabilités qu'incombe son statut : participer à la Tournée du Vainqueur, assister aux événements du Capitole et de son district, auxquels il sera convié en tant que vainqueur des Hunger Games, devenir mentor pour les tributs de son district, etc...



Dernière édition par Capitole le Dim 8 Juil - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunger-games.1fr1.net
Capitole

capitole
avatar


Messages : 54
Tesserae : 0
Arrivé(e) le : 26/06/2012

MessageSujet: Re: Les Hunger Games. Dim 8 Juil - 17:21


Le lexique des Jeux.




Arènes ; Les Jeux de la Faim se déroulent toujours dans une arène. Scellée par une barrière invisible qui l'entoure, les arènes sont aussi diverses que variées, issues de l'esprit inventif des Juges. Modifiable à souhait par les maîtres des Jeux, on note parmi les plus célèbre, l'arène désertique qui ennuya profondément les spectateurs, tuant la grande majorité des tributs par déshydratation plutôt que par tuerie entre tributs. Ou encore l'arène de glace et de neige, qui emporta un certain nombre de participants lors d'une avalanche. Il y avait aussi cette arène luxuriante, où absolument tout, de l'eau des ruisseaux à la moindre plante, était empoisonné, contraignant les tributs à vivre de l'eau de pluie et des réserves et cadeaux des sponsors.

Carrière ; Les tributs de carrière sont issue des districts 1, 2 et 4. Entraînés depuis l'enfance dans des centres illégaux, ce sont de véritables machines à tuer, conditionnés pour ne rien ressentir dans l'arène et pour en sortir vainqueurs. Contrairement à la majorité des tributs, les carrières sont habiles avec les armes et maîtrises de nombreuses techniques de combat, bien avant la semaine d'entraînement destinée à les préparer aux Jeux. Pratiquement tout le temps, ils se portent volontaires lorsqu'ils ont entre 17 et 18 ans. En général, les carrières forment automatiquement une alliance dès le début des jeux et tuent ensembles les tributs les plus faibles, avant de se retourner les uns contre les autres. La majorité du temps, c'est l'un d'entre eux qui remporte les jeux.

Corne d'Abondance ; La corne d'abondance est une immense structure en forme de Corne qui se trouve en général au centre de l'arène. A l'intérieur et autour, on trouve de nombreuses choses nécessaires à la survie des tributs. De la nourriture, des armes, du matériel de première nécessitée. Les éléments sont placés de sortes que les choses les plus utiles (armes et nourritures) se trouvent à l'intérieur de la corne. La valeur des éléments décroît à mesure qu'ils en sont éloignés. Pour le début des Jeux, les tributs sont placés à égal distance de la Corne, ce qui donne lieux, invariablement, à un véritable bain de sang d'où les plus faibles n'en réchappent pas.

Coup de canon ; Un coup de canon retentit chaque fois qu'un tribut meurt durant les jeux. Cela informe tous les autres qu'ils ont un adversaire de moins. Le premier jour, du fait du bain de sang, les premiers coups de canon ne retentissent que plusieurs heures après les premiers morts, lorsque la tuerie est terminée et que tous les morts peuvent être décomptés avec précision.

Édition ; Une édition des Hunger Games commence bien avant la moisson, par des reportages sur les anciennes éditions, la préparation des arènes, les interview des stylistes, sur ce qu'ils comptent faire de leurs tributs durant les Jeux à venir. Puis tout s'accélèrent. En une semaine, les tributs sont sélectionnés, présentés au monde, préparés et envoyés dans l'arène. Lorsque le vainqueur est donné, il y a la cérémonie du vainqueur, puis un an plus tard, juste avant les prochains Hunger Games, la tournée du vainqueur, envoyé dans tous les districts pour rappeler les meilleurs moments des Jeux, plaire au Capitole en leur montrant leur vainqueur un an après et rappeler aux districts toutes les pertes.

Expiation ; Tous les vingt-cinq ans, ont lieu une édition spéciale des Hunger Games, que l'on appelle l'Expiation. Pendant ces Jeux un peu spéciaux, les tributs sont sélectionnés de manière différente des autres fois. Une manière prévue à l'avance, soigneusement cachetée dans une enveloppe. Ainsi, pour rappeler aux districts que la rébellion avait été de leur choix, ils durent chacun choisir les deux tributs qui les représentèrent lors de la première Expiation. Lors de la seconde Expiation, pour rappeler aux districts que pour chaque habitant du Capitole tué, deux habitants des districts perdirent la vie, le double de tributs furent moissonnés parmi les enfants éligibles. Enfin, lors des soixante-quinzième Hunger Games, afin de rappeler aux rebelles que même les plus forts d'entre eux ne sauraient l'emporter sur le Capitole, les tributs mâles et femelles de chaque district ont été moissonnés parmi les vainqueurs survivants.

Juge ; Les juges sont les organisateurs des Jeux. Dirigés par un Haut-Juge, ils créent les arènes, assistent aux entraînements des tributs, notent ces derniers lors de la session privée, pendant laquelle les tributs montrent aux juges leurs aptitudes, et décident des « événements » qui auront lieu pendant les Jeux (avalanches, tempêtes, sécheresse, attaques de mutations génétiques, etc...)

Mentor ; Les mentors assistent les tributs tout au long des Jeux, du jour de la moisson jusqu'à leur fin. Ils sont chargés de préparer physiquement et mentalement les tributs, de leurs donner les clés pour survivre, de trouver des sponsors et de faire parvenir aux tributs les cadeaux payés par les sponsors une fois dans l'arène. Et en matière de survie aux Hunger Games, les mentors sont clairement les mieux placés, puisqu'ils sont eux-mêmes vainqueurs d'éditions précédentes.

Moisson ; La Moisson est un jour attendu par certains, craint par la majorité des tributs. En cette journée maudite entre toutes, chaque enfant éligible des districts se pare de ses plus beaux habits et se rend sur la place principale pour assister à la diffusion d'un film du Capitole récapitulant l'origine des Hunger Games, avant d'assister à la moisson proprement dites. Un(e) représentant(e) du Capitole tire alors deux noms, le premier d'une fille, le second d'un garçon, qui deviennent alors les tributs du district.

Mutation génétique ; Les mutations génétiques sont, le plus souvent, des animaux. Modifiés génétiquement par le Capitole afin de devenir une arme supplémentaire contre les tributs dans l'arène, les mutations sont pratiquement toujours mortelles, même si leur emprise psychologique est aussi très souvent employé. Parmi les mutations génétiques les plus notables, on retrouve les geai bavards, geai moqueurs modifiés pour imiter à la perfection les voies humaines et rapporter les conversations entendues, les abeilles tueuses et leur venin pouvant conduire à la mort ou encore les affreux chiens aux yeux des tributs morts de la soixante-quatorzième édition.

Sponsor ; Les sponsors sont ceux qui peuvent vous sauver la vie. Voilà comment tout le monde défini ces gens du Capitole, riches et adeptes des Hunger Games. Favorisés lors des présentations, privilégiés lors de la tournée des vainqueurs, les sponsors s'attachent généralement à un ou plusieurs tributs et sont régulièrement sollicités par les mentors pour faire un don. Avec l'argent récolté, les mentors peuvent ensuite envoyer à leurs tributs des choses qui leur sont nécessaires (médicaments, nourriture, armes, etc...). Plus le cadeau est vital, plus son prix est élevé. Et plus les Jeux avancent et les tributs meurent, plus les prix augmentent. Lorsqu'il ne reste plus qu'une demi-douzaine de tributs, les cadeaux atteignent des prix exorbitants et même une miche de pain devient difficile à payer.

Styliste ; Les stylistes se comptent au nombre de deux par district, un pour chaque tribut, même si en général, ils travaillent en association. Ils ont avec eux une équipe de trois préparateurs qui s'occupent de toutes la partie "peu glamour" de la préparation des tributs (épilation, coiffure, manucure, etc...). Le travail des styliste est simple. Sur le papier : présenter les tributs sous leur meilleur jour, en les parant de costumes rappelant leurs districts. Du point de vue des tributs : ils ont un rôle primordial, puisqu'en leur permettant d'attirer l’œil par leurs costumes, ils rapporteront des sponsors. Les stylistes accompagnent les tributs de leur arrivée au Capitole jusqu'à leur départ pour l'arène... Un seul petit chanceux travail ensuite à nouveau avec son modèle, un an après les Jeux, lors de la Tournée du vainqueur.

Tribut ; Les tributs des districts sont les enfants moissonnés pour participer aux Jeux. Lorsque l'on devient tribut - c'est-à-dire lorsque son nom est tiré lors de la moisson - il n'y a que trois manières de ne plus l'être. Pendant la moisson, si quelqu'un se porte volontaire à la place. Pendant les Jeux, en mourant. A la fin des Jeux, lorsque le dernier tribut tue son adversaire, passant ainsi de l'état de tribut de son district, à vainqueur des Hunger Games.

Volontaire ; Un tribut volontaire est un tribut qui n'a pas été moissonné, mais s'est porté volontaire à la place du tribut pioché. Pour être volontaire, un tribut doit être éligible (âgée de 12 à 18 ans) et ne remplacera qu'un tribut du même sexe. Dans les districts 1, 2 et 4, les tributs sont majoritairement des tributs de carrières et sont donc en général, sauf pioches exceptionnelles, des volontaires. Dans les districts pauvres en revanches, même lorsqu'un très jeune enfant est pioché, il n'y a pratiquement jamais de volontaires, même parmi ses frères et sœurs.

Tesserae ; Tous les ans, les enfants éligibles aux Hunger Games ont la possibilité d'« acheter » des tesserae. Un tessera est un jeton permettant d'obtenir pendant un an la portion d'une personne en céréale et en huile. Le prix d'un jeton en est une inscription supplémentaire pour la moisson. Petit exemple, un enfant de 15 ans voit son nom inscrit quatre fois dans la pioche des noms de la moisson. S'il assume en plus sa famille (par exemple une mère et trois frères ou sœurs) en prenant tous les ans un Tessera pour chacun, il ajoute cinq fois son prénom chaque année. Pour ses quinze ans, son nom sera donc inscrit 24 fois lors de la moisson.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunger-games.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Hunger Games.

Revenir en haut Aller en bas

Les Hunger Games.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES :: CAPITOLE DU FORUM :: spots publicitaires :: reportages-